Violations d’embargos: le ton baisse entre BNP et les autorités américaines

Les négociations aux Etats-Unis sur les violations d'embargo dont est accusée BNP Paribas sont en train de se détendre après que la banque a accepté de se séparer de certains cadres, a appris l'AFP vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les dernières nouvelles
CyberChimps