Pilule 3e génération: restreindre la prescription, pas souhaitable selon l’ANSM

L'hypothèse d'une restriction de la prescription des pilules de 3e génération aux seuls spécialistes, envisagée en début de semaine pour en limiter l'utilisation, "n'est pas à l'ordre du jour", déclare samedi le patron de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les dernières nouvelles
CyberChimps