Les Français plutôt prêts à repousser les limites biologiques, mais pas pour le cerveau

Une majorité de Français (60%) sont favorables aux prothèses robotisées pour le corps, mais 85% désapprouvent la greffe de composants électroniques dans le cerveau, selon une enquête publiée mardi par le quotidien La Croix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les dernières nouvelles
CyberChimps