Les créanciers d’Athènes pourraient renoncer à leurs exigences en 2015

Des représentants de la zone euro ont évoqué cette semaine à Paris un effacement partiel de la dette grecque à l'horizon 2015, une mesure jugée désormais inévitable par le FMI et la BCE, selon les journaux Welt am Sonntag et Der Spiegel parus dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les dernières nouvelles
CyberChimps