Le groupe Doux obtient un nouveau sursis de trois mois

L'ex-géant de la volaille Doux, en redressement judiciaire depuis début juin, a obtenu vendredi un nouveau sursis de trois mois, une décision a minima selon les syndicats, dont certains doutent que ce délai suffise à trouver une sortie de crise pour les quelque 2.300 salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les dernières nouvelles
CyberChimps