Le fisc français réclame 52,5 millions d’euros à Microsoft

L'éditeur de logiciels américain Microsoft a confirmé vendredi que l'administration fiscale française avait notifié en 2010 un redressement fiscal de 52,5 millions d'euros à sa filiale française, mais a indiqué qu'un recours administratif était toujours en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les dernières nouvelles
CyberChimps