Il y a une vie dans les pressings en dehors du perchloroéthylène

Une boutique discrète du centre de Paris, sur des cintres, des tailleurs et des sacs à main en cuir qui ont retrouvé leur fraîcheur: au "pressing no 1", le nettoyage à l'eau remplace le nettoyage à sec au perchloroéthylène (PCE), décrié et en voie d'interdiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les dernières nouvelles
CyberChimps