Fukushima: hausse du risque de cancer selon l’OMS, Greenpeace critique

Deux ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, le risque de contracter un cancer a augmenté au sein de la population des zones les plus contaminées, selon une étude publiée jeudi par l'OMS, mais Greenpeace a accusé l'organisation de "sous-estimer honteusement" l'impact des radiations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les dernières nouvelles
CyberChimps