Doux: l’homme d’affaires Didier Calmels va prendre les deux tiers du capital

L'homme d'affaires Didier Calmels va prendre les deux-tiers du capital du volailler Doux, permettant à l'entreprise de fortement réduire son endettement alors qu'elle se trouve en redressement judiciaire depuis près d'un an, a-t-on appris mardi auprès de l'administrateur judiciaire du volailler, confirmant une information du Figaro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les dernières nouvelles
CyberChimps