Après un an de grève, les sages-femmes fatiguées et écoeurées

Un an après le début d'une grève illimitée pour obtenir du gouvernement une révision de leur statut, les sages-femmes restent mobilisées, mais le mouvement est à bout de souffle: les consoeurs "n'y croient plus".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les dernières nouvelles
CyberChimps